Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
84 visiteur(s) connecté(s)
17 visiteurs par jour
29450 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

J. JIMENEZ, tête de liste départementale aux élections régionales du 14 mars s’adresse à vous

27 février 2010


« Je suis fille de républicain espagnol réfugié en France à la fin de la guerre civile. Très tôt, j’ai baigné dans un climat politique, mon père militant du PCE, tenait ses réunions à la maison.

J’ai adhéré à la J.C. à 15 ans puis au Parti communiste à 17 ans. Enseignante, à la retraite aujourd’hui, j’ai exercé dans les écoles de Bisseous et de Laden à Castres, classées ZEP.

En 1977, j’ai été candidate de la jeunesse sur la liste municipale d’Union de la gauche. J’ai effectué deux mandats comme conseillère municipale communiste. Actuellement, je suis membre du bureau de section de Castres, du bureau fédéral et du comité départemental du PCF et animée d’une grande envie d’en découdre avec la politique de caste et de classe du gouvernement.

Candidate sur la liste « Ensemble pour une région à gauche, écologique et solidaire », tête de liste départementale, je parcours le département depuis quelques semaines.

Partout se font jour les effets désastreux de la politique de N. Sarkozy. De tous côtés, la colère monte, chez les postiers, les enseignants, les travailleurs, les retraités, les jeunes.

Colère légitime, car jamais auparavant, si l’on excepte le gouvernement de Vichy, nous n’avons eu à subir autant d’attaques contre tous nos acquis sociaux.

Attaques sans précédent contre tous les fondements de notre république. De semaine en semaine, se dévoilent les plans de super austérité, recettes éculées qui mènent à de dramatiques impasses sociales. Car sous prétexte de contenir les déficits et la dette publique, le gouvernement coupe à la hache dans les dépenses publiques, réduit le nombre de fonctionnaires et privatise les secteurs encore dans les mains de l’état.

Car M.Sarkozy traite bien sa caste : bouclier fiscal amélioré (destiné à réduire les impôts des milliardaires), allègement de l’impôt sur les fortunes, quasi suppression des droits de succession, suppression de la taxe professionnelle qui était payée par les entreprises.

Si l’argent public a sauvé leurs banques, pas question pour ceux qui bénéficient du bouclier fiscal de mettre la main à la poche.

Pas question de toucher aux multiples niches fiscales, exonérations d’impôts qui représentent quelques 70,7milliards d’euros en 2009.

Il y en a assez de cette politique qui s’exerce contre l’intérêt public.

Nous avons l’occasion avec ces élections régionales d’envoyer un message clair. Nous avons un besoin urgent d’une politique régionale qui engage la contre-offensive contre la politique de la droite.

Ne laissons pas passer l’occasion de nous faire entendre et de faire lever le vent de la colère contre leur politique de classe.

Le 14 Mars, votez pour la liste « Ensemble pour une région à gauche, écologique et solidaire » que j’ai l’honneur de conduire.

Jeanne Jimenez

Quelques points du programme :

ÞCréation de fonds régionaux pour l’emploi et la formation afin de réorienter les crédits bancaires vers les PME/PMI voulant investir dans des emplois non précaires, correctement rémunérés, dans la formation, la recherche et le respect de l’environnement .

ÞLes entreprises qui licencient et délocalisent devront rembourser les aides régionales qu’elles ont reçues. En même temps les Communistes portent l’exigence au plan national de la création d’un pôle public bancaire et du crédit par des nationalisations de banques.

ÞCréation d’une structure régionale de l’eau, incitant et aidant les communes à gérer l’eau en régies publiques

ÞSoutien actif aux services publics (priorité des financements aux lycées publics et à la formation publique, refus d’appliquer la directive européenne de mise en concurrence des transports régionaux de voyageurs ; la sncf doit rester l’opérateur unique y compris pour le fret).

ÞActions pour obtenir la fermeture du Centre de rétention administrative de Cornebarrieu (centre où les sans-papiers sont enfermés) : il est indigne pour notre pays d’emprisonner des êtres humains qui n’ont commis aucun délit pour la seule raison qu’ils n’ont pas de papiers.

ÞActions pour obtenir la fermeture de la prison pour mineurs de Lavaur et pour redonner les moyens financiers aux foyers de la protection judiciaire de la jeunesse et aux associations habilitées afin qu’elles reprennent en charge ces jeunes en difficultés.


calle

calle