Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
17 visiteur(s) connecté(s)
19 visiteurs par jour
30771 visiteurs depuis le début
Publication :
187 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

2014 « année de solidarité avec le peuple palestinien » pour l’ONU

6 janvier 2014

Israël de plus en isolé, luttons en France contre ses complices !


Article AC pour http://solidarite-internationale-pc...

2014 sera l’ « année de la solidarité avec le peuple palestinien », l’Assemblée générale du 28 novembre a tranché, c’est officiel depuis le 2 janvier 2014. C’est un point d’appui qui ne nous exonère pas de mener une campagne en France contre la complicité de notre impérialisme.

Israël est plus que jamais isolé, dans sa politique colonialiste. Avec 110 voix pour le vote de cette résolution sur la « solidarité avec la Palestine » contre seulement 7 affirmant leur soutien à Israël, et 56 abstentions, la Palestine comme Cuba, n’est pas seule.

Parmi les soutiens d’Israël, les États-Unis, ses vassaux australiens et canadiens et quelques îles fantomatiques du Pacifique. Parmi les hypocrites, ceux qui s’abstiennent, on retrouve la quasi-totalité des États européens, dont la France.

L’Assemblée générale a en réalité adopté six résolutions, condamnant toutes la politique d’Israël, appelant au respect des résolutions précédentes votées aux Nations unies :

retrait des troupes israéliennes du Golan syrien, soutien aux agences onusiennes pour les droits du peuple palestinien, condamnation de la politique de colonisation israélienne en territoire occupé, dénonciation de l’occupation de Jérusalem-est, et enfin vote de la « résolution de solidarité ».

Ces résolutions, comme cette année 2014 de « solidarité internationale avec le peuple palestinien », sont un point d’appui pour la lutte à mener en France contre l’hypocrisie du gouvernement socialiste, contre la politique de notre impérialisme sur le terrain.

Dénoncer l’hypocrisie française, la collaboration de l’impérialisme français : une bonne résolution pour 2014 !

Double discours. François Hollande est prêt à sécher une larme sur le sort des Palestiniens, à s’abstenir pudiquement à l’ONU … mais de confier au Parlement israélien en novembre dernier : « que la France a toujours été du côté d’Israël ». Hollande ne dit la vérité qu’à l’extérieur !

Le spectacle de la visite de novembre 2013 en Israel, c’était un acte d’allégeance du socialiste Hollande, il y avait même fait l’apologie de la « démocratie israélienne », synonyme selon lui de « démocratie, pluralisme, droits ».

La démocratie israélienne, c’est comme la démocratie sud-africaine avant 1994, apartheid, racisme d’Etat, colonisation ! Hollande est allé déposer une gerbe sur la tombe de Mandela. Doit-on lui rappeler que Mandela considérait qu’Israël menait une « politique d’apartheid » en Palestine ?

Dénonçons ces hypocrites, ces Valls, Fabius, Delanoë, Hollande, premiers thuriféraires de la politique sioniste !

Ce n’est pas nouveau, la SFIO (ancêtre du PS) a été un soutien de première date de l’État sioniste, c’est sous gouvernement socialiste que la France va offrir à Israël les bases de son programme nucléaire.

Depuis 1994, des accords de coopération militaire ont été signés dans la discrétion avec Israël. Sous Sarkozy, la coopération fut même plus concrète, en 2009 était actée la « réalisation d’exercices conjoints entre France et Israël ».

En 2011, la France a acheté pour 500 millions d’euros de drones israéliens. Le premier poste d’exportation israélien, ce sont les armements : 7,2 milliards de $ l’an dernier. A Israël, c’est les armes, à Cuba, le premier poste, c’est la santé. Rien à ajouter.

Dénoncer l’hypocrisie européenne, l’UE premier partenaire d’Israël !

Hypocrisie européenne aussi. En juillet 2012, l’Union européenne signait un accord de coopération dans 60 programmes concrets, sur 15 domaines d’action.

L’accord prévoyait une collaboration dans des secteurs stratégiques et hautement politiques : coopération policière (Europol), judiciaire (Eurojust), spatial (ESA), militaire enfin euphémisée derrière la collaboration dans les domaines de la « sécurité maritime et aérienne ».

Rappelons juste que l’UE est le premier partenaire commercial d’Israël (1/3 de ses importations, 30 % de ses exportations), 11 des 20 principaux fournisseurs d’armes à Israël sont de l’UE.

On a même retrouvé des inscriptions « Made in France » sur les missiles Hellfire qui s’abattirent sur Gaza en 2009 !

Amplifions le mouvement pour le désinvestissement, le boycott, les sanctions !

La plus grande hypocrisie, la plus grande collaboration, c’est la politique d’investissements économiques français en Israël.

C’est la banque franco-belge Dexia, renflouée à hauteur de 6,5 milliards d’euros par nos impôts (ce que va reporter à l’État la TVA anti-sociale de Hollande !), Dexia qui collabore à une dizaine de projets de colonisation.

C’est aussi Véolia, Alstom, Bouygues, Orange, tous impliqués dans les projets de colonisation israéliens : construction du réseau électrique dans les colonies, finalement et construction des complexes immobiliers, réalisation du tramway d’apartheid de Jérusalem.

Disons stop, notre argent ne doit pas aller à des projets de colonisation, nous pouvons imposer le désinvestissement, nous pouvons faire avancer le mouvement pour le boycott des produits venant des territoires occupés !

La lutte contre le sionisme doit s’accompagner du combat contre l’anti-sémitisme !

Refusons la perfide opération de décrédibilisation de l’anti-sionisme assimilée à l’anti-sémitisme – à coups de bras tendus masquées en « quenelles » et de condamnation tartuffe d’Hollande depuis Riyad –, notre condamnation du sionisme s’alimente de la condamnation de toute forme de racisme et d’anti-sémitisme !

Elle rappelle même que sionistes et anti-sémites ont souvent collaboré de façon fructueuse.

C’est l’Allemagne nazie entre 1933 et 1939 avec le projet coordonné avec les associations sionistes de déportation des Juifs en Palestine, ce fut le cas de l’Afrique du sud d’apartheid gouvernée par les anti-sémites philo-nazis du Parti national, premiers alliés de l’Etat d’Israël en 1948 !

Dénonçons la politique de l’Etat sioniste, combattons la complicité de notre Etat et de ses grandes entreprises.Refusons avec la plus grande fermeté le colonialisme au XXI ème siècle, refusons sans la moindre ambiguité toute forme de racisme et d’anti-sémitisme.

« L’anti-sémitisme est le socialisme des imbéciles », disait le dirigeant socialiste allemand du XIX ème siècle August Bebel. Une phrase toujours aussi juste que nous faisons nôtre !

Solidarité avec les militants de la paix et de la cause palestinienne, en particulier ceux en Israël qui refusent de combattre dans l’armée d’occupation, veulent une paix juste, luttent auprès des communistes et des pacifistes, Arabes et Juifs main dans la main !


calle

calle