Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
111 visiteur(s) connecté(s)
17 visiteurs par jour
29450 visiteurs depuis le début
Publication :
185 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

communiqué de presse

15 octobre 2005


voici un communiqué de presse que vous ne lirez pas dans la presse !

Communiqué de presse

La rentrée de septembre 2005 a permis au collectif anti EPM (prison pour mineurs) de faire le point depuis la journée particulièrement réussie du 11 juin à Lavaur et de prévoir d’autres actions. Un recours en Tribunal Administratif visant l’arrêt du projet de construction de la prison pour mineurs à Lavaur, a été déposé au motif que les modifications du POS étaient contradictoires avec les règles de construction de bâtiments sur le site de Lavaur. La prison pour mineurs enfreignant ces règles ne pouvait donc être bâtie. En raison d’une erreur de procédure lors du dépôt du dossier de recours le Tribunal Administratif l’a rejeté purement et simplement... Cet échec n’a pas pour autant démobilisé les membres du collectif (perdre une bataille n’est pas perdre la guerre !) Plusieurs raisons viennent, en effet, entretenir notre détermination :
-  la conviction que la privation de liberté et l’incarcération sont des réponses néfastes pour des mineurs en voie de construction de leur personnalité. Au regard de l’histoire ces réponses ont eu pour conséquence un taux de récidive de 80 % pour les mineurs ayant eu à connaître la vie en prison. Prison et Education sont des rimes pauvres... En outre, nous tenons à rectifier l’article paru dans la presse du 25 septembre qui concernait le nombre de mineurs incarcérés à la prison de Seysses. Il était ce jour-là de 8 dont une fille dans cette maison d’arrêt qui a une capacité de 40 places.
-  A ce jour trois autres collectifs sont en activité (Paris, Nantes et Lyon ) et sur les trois autres lieux, des collectifs sont en cours . A Chauconin(78) , la municipalité s’est opposée au projet d’EPM...La résistance s’organise et la lutte s’amplifie !...
-  Les propos résolument contradictoires du maire de Lavaur qui se prétend « post libéral » et donc défenseur du service public au service de la population et qui veut fermer l’hôpital de Lavaur en supprimant le service de chirurgie. Ardent défenseur de la prison pour enfants il ne laisse guère d’espoir à cette jeunesse pour laquelle il prône, de concert avec ses amis politiques, la plus terrible des punitions. Les jeunes ne sont plus des adultes en devenir mais irrémédiablement « des voyous » !!.. . Notre combat pour un avenir plus juste et pour l’espoir d’une vie sociale meilleure pour nos enfants rejoint celui de ceux qui se battent pour une égalité de traitement pour les personnes malades au travers du maintien de l’hôpital public de proximité.

Le collectif anti EPM de Lavaur


calle

calle