Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
42 visiteur(s) connecté(s)
19 visiteurs par jour
32750 visiteurs depuis le début
Publication :
190 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

CENTRE DE STOKAGE DE DECHETS ULTIMES : ce qui est prévu !

7 décembre 2006


LA COVED (Bouygues) a demandé l’autorisation d’exploiter un centre de stockage de déchets ultimes avec plate-forme de valorisation sur la commune de Lavaur, au lieu-dit « les Brugues ».

Pendant 10 ans, c’est 96000 tonnes par an qui seraient entreposées (soit le double du tonnage actuel.) en provenance de six départements limitrophes.

Plusieurs questions se posent :

·Pourquoi la population n’est -elle pas informée ? La question n’a même pas été soumise au Conseil municipal.

·Jusqu’à quand va-t-on continuer à enfouir les déchets ménagers et industriels plus ou moins toxiques ? Lorsque les 30 hectares des « Brugues » seront remplis, que fera-t-on ? Un trou plus grand encore ?

·Dans la mesure où le traitement des ordures est laissé dans les mains de sociétés privées comme la Coved qui gagnent beaucoup d’argent en enfouissant, il y a peu d’espoir pour que d’autres procédés plus propres soient recherchés.

·Où en est-on de la réduction des déchets à la source dans le processus de production et de conditionnement ? Pour aller dans cette voie, il faudrait avoir le courage politique d’imposer à certaines grosses entreprises de réduire leur profit au bénéfice de l’écologie.

·Les casiers seront sous surveillance pendant 30 ans. Et après ? Laissera-t-on ces 30 hectares de déchets à la génération suivante ?

·Les études minorent l’impact sur le trafic routier. Mais quand on sait que déjà aujourd’hui, le passage des camions ralentit nettement la circulation, qu’en sera-t-il lorsque camions et remorques, en provenance de Toulouse, Montauban ou Rodez traverseront le Centre-ville ?

C’est pourquoi,

nous proposons qu’un référendum soit

organisé

. Cela favorisera le débat, permettra à la population d’être informée et de se prononcer.

Par ailleurs, nous signalons qu’actuellement et jusqu’au 20 décembre, une enquête publique est ouverte dans les mairies de Lavaur, Labastide, Fiac, Viterbe, Teyssode, Massac-Seran, Ambres, et Marzens.

Nous invitons les habitants à aller noter leurs observations sur le cahier du Commissaire-enquêteur.

Pour la Section de Lavaur du PCF, Christiane Odetti, conseillère municipale


calle

calle