Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
17 visiteur(s) connecté(s)
19 visiteurs par jour
30771 visiteurs depuis le début
Publication :
187 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

BRAVO ET MERCI AUX GREVISTES EDF

10 décembre 2007 - Dernier ajout 6 janvier 2008


Merci aux grévistes d’EDF qui en faisant grève et en menant des actions comme celle de jeudi 6 décembre 2007 (coupure de courant de 12 à 13h), défendent nos retraites , que l’on soit salarié du public ou du privé. Le gouvernement s’attaque aux régimes de retraites des salariés d’EDF et SNCF pour démolir ensuite les régimes des autres salariés qui devront cotiser 41 puis 42 ans dès 2012....et 45 ans en 2020.

Merci aux grévistes d’EDF pour avoir défendu le service public : nous , usagers, nous avons tout à perdre dans la privatisation prévue par le gouvernement.

Lors de la grande tempête de 1999, la région bordelaise qui était desservie en électricité par une société privée, a dû attendre plusieurs semaines avant d’être réapprovisionnée : et c’est EDF qui a effectué la remise en service car la société privée n’a pas assuré sa mission. Avec une société privée, nous paierons plus cher et les dépannages seront aléatoires comme aux USA ou dans d’autres pays européens.

Bravo pour avoir choisi le secteur du député-maire Carayon , le « clone » de Sarkozy.

Essayer de jouer avec l’émotion des gens en faisant croire que les hôpitaux ne sont pas alimentés en cas de coupure de courant (d’une heure !), c’est vraiment prendre les citoyens pour des idiots !

Lorsque le député-maire demande des poursuites pénales et la révocation des agents, cela rappelle les heures sombres de notre histoire : en 1939-1940 de nombreux salariés ont été emprisonnés et révoqués pour faits de grève. Et n’oublions pas que les Résistants étaient traités de terroristes par la droite Pétainiste chère au député-maire de Lavaur. » Aujourd’hui Carayon assimile la grève à des « actes de sabotage et de banditisme ».

C’est la haine de la bourgeoisie financière à l’égard de ceux qui luttent pour le progrès social.

En attaquant de façon aussi insultante et ignoble les grévistes EDF, Carayon montre bien dans quel camp il se trouve : c’est un défenseur du Medef et il rêve comme Sarkozy d’un régime autoritaire au seul service des grandes sociétés privées.

Nous appelons les usagers à exprimer leur solidarité à l’égard des grévistes, à exprimer leur opposition aux propos insultants du député-maire et à .... ne pas se tromper de camp lors des prochaines élections de 2008.

Pour la section de Lavaur du PCF Christiane Odetti Conseillère municipale


calle

calle