Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

PCF LAVAUR

PCF LAVAUR

 
Statistiques du site
Visites :
42 visiteur(s) connecté(s)
19 visiteurs par jour
32750 visiteurs depuis le début
Publication :
190 Articles
7 Brèves
5 Sites référencés

SE RASSEMBLER POUR CHANGER DE POLITIQUE

1er mars 2009 - Dernier ajout 8 juin 2010


Rencontre-débat avec Alain Bocquet député du Nord, dirigeant national du PCF

Vendredi 6 mars 2009 à 20 h 30

CASTRES - Bourse du Travail - rue F. Buisson

Face à la crise, à la politique du gouvernement et du Medef

Se rassembler pour changer de politique !

Quelles conséquences pour le monde du travail, les jeunes, les retraités ?

Licenciements, chômage en hausse ... Les chiffres officiels du chômage indiquent 90 000 chômeurs supplémentaires en France, en janvier 2009 ; le secrétaire d’Etat à l’Emploi (sic) , Laurent Wauquiez a déclaré s’attendre "sur plusieurs mois" à des chiffres comparables.

Pour qu’un ministre prépare ainsi les esprits à une hausse sans précédent du chômage, on peut nourrir de grandes inquiétudes sur l’évolution de l’emploi dans notre pays, sans changement de politique économique. Hausse des impôts, casse du secteur public ...

Malgré la hausse du chômage, les dizaines de milliers de suppressions d’emploi programmées dans la Fonction Publique ne sont pas remises en question.

Seule mesure concrète annoncée par le Président de la République, la suppression de la Taxe Professionnelle qui menace fortement les ressources des collectivités territoriales qui seront, du coup, inévitablement contraintes, pour assurer leurs missions d’accroître la fiscalité locale...

Et pour les actionnaires ? Pas de problème, les profits continuent ....

En 2008, les actionnaires des entreprises du CAC 40 ont touché 54,2 milliards d’euros de dividendes ... Ainsi, Total a réalisé 13,2 Milliards d’euros de bénéfice net pour 2008.

Malgré la crise financière et bancaire, la Société Générale fait 2 milliards d’euros de bénéfices et a reversé 720 millions d’euros à ses actionnaires, soit une rémunération plus importante qu’en 2007.

Arcelor Mittal s’apprête à verser 1,8 milliard d’euros de dividendes et prétend dans le même temps licencier plus de mille salariés !

Ils veulent bien que l’Etat intervienne dans l’économie, mais pour garantir leurs dividendes, avec nos impôts !

La participation massive à la journée de grève du 29 janvier, les luttes qui se développent dans différents secteurs (DOM-TOM, notamment la Guadeloupe, à l’Université ...) depuis plusieurs semaines indiquent bien ce que veulent les salariés : des réponses à leurs revendications et un changement de politique.

La perspective d’un mouvement de grève large et unitaire le 19 mars, la convergence des luttes, peuvent, nous semble-t-il contribuer fortement à imposer un changement de politique.

Nous vous invitons à venir débattre de la crise et des propositions que nous faisons, notamment au Parlement, pour changer résolument de logique et de politique.


calle

calle